THOMAS HUS ARCHITECTE | Lycée français Pierre Mendes France – Tunis – Tunisie

Lycée français Pierre Mendes France – Tunis – Tunisie

FICHE TECHNIQUE

MAITRE D’OUVRAGE
AEFE, Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger
Lycée Pierre Mendes France
Ambassade de France, Ministère des affaires étrangères et européennes

MAITRISE D’OEUVRE
Ateliers Kiarash Becheur, Architecte mandataire
Thomas Hus Architecte, Architecte associé
Agence Christophe Gautrand et associés, Paysagiste
Camille Duchemin, Scénographe
OGER international, BET structure et fluides

ENVELOPPE PRÉVISIONNELLE TRAVAUX
3 300 000 euros HT
SURFACE PROJET
7500 m² SHON + 5000 m² extérieur
NOTE MÉTHODOLOGIQUE
Septembre 2013

Le site du lycée Pierre Mendes France de Tunis accueillait initialement des casernements de la gendarmerie française. Perchés sur la partie haute du site, les deux bâtiments originels dominent un terrain de 4,5 hectares marqué d’un dénivelé important d’environ 13 mètres. Utilisé comme annexe du lycée Carnot à partir de 1956, le site finira par  accueillir le lycée tout entier à partir de 1982. Les besoins progressifs de l’établissement, de part l’évolution des projets pédagogiques et de l’augmentation des effectifs, ont contribué à ajouter, juxtaposer, répartir, des constructions à divers endroits du site.

Aujourd’hui, bien que nous puissions noter quelques éléments forts dans la configuration existante de l’établissement, tel que l’escalier monumental qui relie les terrasses intermédiaire et basse, l’ensemble se présente plus comme une accumulation plutôt qu’une composition.

Les bâtiments d’origines ont été investies en salle de classe et en bureaux, contraint par la structure existante des bâtiments. Des constructions sont venus compléter le dispositif en partie basse du site, sans réelle relation avec la terrasse haute. Des extensions se sont greffer de ci de là sur les bâtiments originaux. Si l’équipement s’est façonné progressivement pour répondre aux besoins du lycée, le site se retrouve mité, fragmenté, avec des espaces extérieurs indépendants, conséquence d’une volonté bâtie et non originaire d’un extérieur souhaité, s’apparentant alors à une succession d’espaces résiduelles. Les circulations entre les différents niveaux se font difficilement, et la clarté du dispositif de circulation fait défaut. Aucune évidence de fonctionnement ne transparait lorsque l’on parcours le site.

L’un des enjeux de la réhabilitation du lycée, au-delà de la réfection des bâtiments en salles de classe, bureaux et logements, objectif majeure à auquel nous ne manquerons pas de répondre, sera de redonner une cohérence d’ensemble à l’établissement. Pour ce faire, l’équipe de maitrise d’œuvre s’évertuera à développer un aspect important du projet architectural : la mise en relation de l’ensemble des éléments du programme et la valorisation des espaces de circulation. L’ambition affichée par l’équipe de Moe est de donner de la lisibilité dans les relations entre les différents services, afin de fluidifier le fonctionnement de l’établissement tout en renforçant son unicité.